menu
Les couleurs Pralus
Une histoire prestigieuse, un ancrage roannais, un artisanat préservé, une qualité reconnue et récompensée, des valeurs humanistes, une conscience environnementale affirmée. Sans oublier une créativité débridée et une bonne humeur cultivée. Ainsi pourrait-on décrire la maison Pralus, entreprise historique bien de son temps.

En constante évolution, la maison Pralus est passée en 70 années de pâtisserie roannaise réputée à une entreprise de près de 180 salariés, rayonnant en France et à l’étranger. Aujourd’hui s’ajoutent à la pâtisserie historique de Roanne 18 boutiques, la manufacture de chocolat et une plantation de cacao à Madagascar.

De père en fils et bientôt en petits-fils, chaque génération a apporté sa pierre à l’édifice, tout en maintenant les valeurs fondatrices. En développant l’entreprise, François Pralus s’est attaché à préserver un état d’esprit familial allié au savoir-faire et à la qualité qui lui valent la reconnaissance de ses pairs.
Un maître chocolatier
François Pralus à Madagascar

Fait maison de A à Z

De la plantation de cacao à la tablette de chocolat, de l’amande et la noisette aux pralines roses, de la ruche au miel, de la noisette au praliné, de la tablette brute à la Pyramide des Tropiques... fait-maison et savoir-faire sont le quotidien de tous les Pralusiens. Dans les laboratoires d’abord où ils perpétuent un savoir-faire et des recettes hérités de décennies de pratique en pâtisserie et confiserie. Le geste sûr, dans les effluves de sucre chaud ou de chocolat, on prépare des gâteaux, on enrobe les pralines, on moule les tablettes, on confectionne ganaches, pralinés et bonbons de chocolat. A chaque laboratoire ses pâtissiers et la main de l’homme. Dans les ateliers, les machines aident au pliage des tablettes, qui sont ensuite confiées aux mains de nos « Marmottes », comme on les appelle ici. Patiemment et minutieusement, elles montent les Pyramides des Tropiques, nouent le raphia autour des Barres Infernales, garnissent et emballent les sujets de Pâques, préparent les coffrets de bonbons... destinés à rejoindre les boutiques où tous les produits fabriqués dans notre manufacture sont présentés par nos équipes de vente. Sur place, le fait-maison se déroule sous les yeux des clients dans l’atelier Praluline.

Conscience verte

A une tradition préservée, vient se greffer une conscience environnementale forte qui a pris racine sur la plantation de Madagascar où François Pralus cultive aussi le volet social du développement durable. Les vingt planteurs, au-delà d’un emploi près de chez eux, bénéficient de l’école entretenue à proximité pour leurs enfants et des soins médicaux lorsque nécessaire.

A Roanne aussi, d’année en année, les évolutions s’accompagnent d’une réflexion sur l’impact environnemental.

L'équipe de Madagascar
Des abeilles

Projet d’entreprise initié en 2017 par Hugo Pralus, le jardin en permaculture, se veut à la fois un poumon vert gagné sur une friche industrielle, un lieu de rencontre et de partage pour les employés, mais aussi un outil pédagogique.

Une vingtaine de ruches donne un miel roannais doré et parfumé par les fleurs de la prairie. La production vient compléter celle du rucher installé depuis de nombreuses années dans le village de Mars, à quelques kilomètres de notre ville zéro phyto. Nous réservons cette production à la vente en pots. Elle peut atteindre les belles années 800 kilos, que nous partageons volontiers avec nos clients.

Énergie renouvelable

Côté produits, parallèlement au développement du bio, François Pralus a entamé une vaste reconsidération de l’emballage avec pour objectif d’obtenir du 100% made in France, et sans plastique, abandonné au profit de matières recyclables.

Enfin, un important investissement est consacré à l’énergie verte : 250 panneaux photovoltaïques installés sur les toits et à l’arrière de la manufacture assurent jusqu’à 30% de la consommation du site. Pour le reste de la consommation et les 18 boutiques, la Maison Pralus a choisi un distributeur d’électricité issue d’énergies renouvelables, éolienne ou solaire.

Des panneaux solaires
Un site unique, pour les employés

Le jardin en permaculture

Hugo et François Pralus ont proposé une idée innovante à l’équipe de la manufacture : un jardin permettant à chacun de profiter de fruits et légumes frais, aux portes de son lieu de travail. Sur la base du volontariat bien entendu, chacun peut jardiner une demi-heure par semaine, sur son temps de travail, et profiter de la production. Au printemps 2017 à Roanne, le jardin a pris forme et s’épanouit sur une friche industrielle attenante à la Manufacture. Le modèle choisi : la permaculture. Un mode écologique et durable où les végétaux s’apportent les uns aux autres. L’espace d’un hectare a été planté de fruitiers et d’arbres d’ornement, l’humidité nécessaire vient du ruisseau et de la source. Une vingtaine de ruches ont été posées devant la grande prairie fleurie, un poulailler accueille la basse-cour et la mare les canards de passage...

Début mai, on grappille les premières fraises à l’heure de la pause... Les abeilles se sont vite approprié l’espace pour donner jusqu'à 800 kilos de miel. La production des fruits, des légumes, des fruits et des œufs est répartie entre les employés. Un partage convivial autour des grandes tables et des bancs prévus pour les traditionnels casse-croûtes de fin de semaine.

Ce jardin se veut un espace à vivre ensemble, respectueux de l’environnement, pour tous les employés de l’entreprise. Certains viennent s’y détendre le week-end en famille autour de la plancha ou sur le terrain de pétanque !

Le jardin
Le jardin
Le jardin
Une image Instagram
Une image Instagram
Une image Instagram
Une image Instagram
Une image Instagram
Une image Instagram
Une image Instagram