Notre plantation

Destination Madagascar...


Travaillant le cacao à partir de fèves achetées chez des planteurs autour du monde, François Pralus rêvait de posséder sa propre plantation.

"Pendant deux ans, j’ai voyagé à la recherche du terrain idéal. Et en 2000, je suis tombé amoureux de l’île de Nosy-Be, surnommée l’île aux Parfums, au Nord Ouest de Madagascar au milieu des ylang-ylang, des vétivers, des poivres et des vanilles…"
François Pralus y a créé sa propre plantation de cacaoyers à partir d'une forêt primaire ainsi qu’un un atelier de fabrication d’emballages.


“Depuis, une vingtaine de personnes travaillent sur la plantation. Ils ont d’abord nettoyé partiellement la forêt afin de créer une pépinière. Puis ils ont planté 25 000 arbres d’une qualité de cacao basée sur une variété de Criollo, à l’ombre des grands arbres. La plantation s’étend sur 17 hectares." La première récolte a eu lieu en 2012.

Plantation de cacao François Pralus à madagascar.

Pour François Pralus, "le Criollo est le cépage du chocolat, un peu comme l’arabica et le robusta dans le café."


Petit rappel sur les fèves de cacao :
Comme un écrin, les cabosses des cacaoyers renferment les précieuses fèves de cacao, qui ne sont autres que les graines de ce petit arbre au feuillage persistant. Quelle que soit la variété de fèves, elles sont fermentées avant d’arriver dans notre manufacture.


Plantation de cacao François Pralus à madagascar.

Il existe plusieurs variétés de cacao : les Forasteros, qui sont les plus produites aujourd’hui, les Criollos qui sont les plus rares, et les Trinitarios, issues d'un croisement des deux précédentes, qui a eu lieu au XVIIIème siècle sur l'île de Trinidad au large du Vénézuela.

"Chaque fève a un goût différent, suivant son origine, suivant le terroir et suivant le savoir-faire du planteur", explique François Pralus.

Plantation de cacao François Pralus à madagascar.
© Chocolat Pralus 2017 - C.G.V. - Mentions légales - Réalisation : Andromédia